HARPON CLUB AGATHOIS Index du Forum

HARPON CLUB AGATHOIS
forum sur la chasse sous marine

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Panama

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    HARPON CLUB AGATHOIS Index du Forum -> harpon club agathois -> la vie du club
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Titou


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2012
Messages: 1 395
Localisation: Au bord de l'eau!

MessagePosté le: Mar 29 Avr - 19:45 (2014)    Sujet du message: Panama Répondre en citant

Une destination qui me fait vraiment envie.


Je suis contacté régulièrement sur le forum sur ce sujet... A l'instar des sujets qui ont été créés sur d'autres destinations, en voici un dédié à Panama. Petit pays, situé en Amérique Centrale, baigné par 2 océans qui ne sont séparés que par 80km au point le plus étroit. http://youtu.be/WVxlSBwC7Ko
 
Panama voudrait dire "abondance de poissons" selon certains guides. Ca résume assez bien la situation. Ceci dit, au risque de me répéter, si vous avez la chance de venir ici, merci de vous en tenir à un quota raisonnable de prises, autant que cela perdure un peu. 
 
Ce préambule étant posé, passons aux choses intéressantes. On commencera par les poissons avec les lieux et les saisons, et quelques tuyaux pour rendre votre séjour sympathique. Je développerai surtout la partie "Pacifique", bien plus accessible et intéressante selon moi, San Blas et la côte Atlantique en général ayant été dépeuplée de ses poissons en grande partie.
 
Carpes rouges.. les "pargos" en espagnol.. J'ai traité dans un autre sujet des différentes espèces de lutjans présentes dans les eaux de Panama, 9 en tout, plus un fausse carpe, le pargo barré (hoplopagrus guentherii) qui fait parfois les frais de sa ressemblance avec les autres pargos. Le cubera est l'espèce reine des fonds rocheux de Panama, et elle justifie à elle seule le voyage. C'est en tout cas l'avis de beaucoup de pêcheurs à la ligne qui viennent la taquiner au popper. Puissante, massive (on en voit régulièrement des spécimens de 15-25kgs), au rush destructeur... Difficile à sécher sur le coup, elle met le materiel à l'épreuve, et tout doit être dimensionné en fonction. Elle se trouve potentiellement toute l'année sur tous les cailloux, et dans les coins bien "gérés", dès 2m sous la surface. Bien sûr, ce n'est pas si simple... elles désertent rapidement les pierres trop exploitées, et sont très méfiantes si elles sont seules. 
J'ai vu les plus grosses cuberas (35+) dans 2 endroits: près de Otoque, pas très loin de Panama, et dans les îles Perlas. Près de Coiba, de superbes spécimens bien sûr, mais la pêche sous-marine est interdite dans les parcs nationaux (voir carte des zones protégées) et il arrive parfois que certains plongeurs se fassent prendre en défaut, parfois en toute bonne foi car faussement "guidés" par des pangeros (au mieux avides de poissons, au pire en mèche avec les gardes). 
 
Seriole... (Bojala en espagnol, ou amberjack, ou plus précisément almaco jack)... superbe poisson, parfois de taille impressionnante, communs à 25kg mais dépassant les 80... Mal tirée, la sériole est super puissante et se bat, sonde, se frotte aux cailloux et peut parfois s'y coincer. On les trouve dans les îles de Perlas, ou dans le golfe de Chiriqui, mais toujours près des îles et rarement près des côtes du continent. Elles sont toujours présentes, mais en plus grande densité pendant "l'été" (verano) qui est en fait l'hiver... (Fevrier à Mars inclus). On appelle cette saison l'été même si Panama est géographiquement dans l'hémisphère nord, car il ne pleut pas pendant 3 mois, et le ciel est dégagé par les alizés. Par contre, l'eau du golfe de Panama peut alors se rafraichir sérieusement, et baisser jusqu'à 18 degrés (normalement, 27-28), poussant les poissons vers des fonds plus modestes et des eaux plus chaudes. La sériole est très bonne à manger, cuite ou crue. Parmi les autres carangues, seules les carangues à points bleus (jurel azul) sont aussi bonnes, voire meilleures à déguster. Les autres sont à oublier. 
 
Mérous... Le "mero" est souvent la loche, les autres espèces de mérous et badéches etant appelées "cernia"... Toutes les espèces de mérous se trouvent plus facilement de février à mars, car ils sont chassés de leurs profondeurs habituelles par les eaux froides du courant de Humboldt, temporairement poussées vers le golfe de Panama par un phénomène d’upwelling. Les broomtails sont alors plus nombreux, notamment autour de Perlas et sur les côtes du Darien (sud-est du Panama). Les petits mérous sont bons, les gros non. 
 
Avant de passer aux pélagiques et pour rappel, quelques poissons méritent tout autant l'attention des chasseurs... Les corvinas (bars ou otolithes pour situer, famille des Cynoscions) et robalos, se trouvent près des mangroves et dans toutes les nombreuses embouchures, et sont remarquablement bons à manger. Quelques poissons plats également, souvent complètement oubliés, méritent d'attarder son regard sur les fonds sableux près des roches. Moins bons mais top pour le combat, le milkfish est présent au sud des Perlas et surtout dans le golfe de Chiriqui. Oubliez lebarracuda... Il n’a ici que peu de valeur gustative. Les barracudas du côté atlantique sont plus gros et potentiellement dangereux.
 
Marlins... avec 5 espèces de poissons à rostre présentes dans ses eaux, Panama est l'un meilleurs pays pour leur pêche. Marlin noir, marlin bleu, marlin rayé, espadon xyphias, espadon voilier... Mais... Les poissons à rostres sont protégés à Panama. Les centres de pêche font de rares exceptions quand il s'agit d'un record potentiel, sinon c'est catch & release systématiquement. Une flèche dans un marlin, et c'est le scandale assuré... C'est ainsi.
 
Thons... (atùn) Beaucoup de petits thonidés et 2 trophées potentiels: Thons jaunes (yellowfin), et thons obèses. Le thon obèse fait l'objet de rencontres sporadiques, mais je ne connais pas de méthode ni de lieu qui permettraient de se concentrer sur sa prise. Le yellowfin est présent toute l'année sur Panama, même si seule une partie de l'année offre des chances sérieuses de le rencontrer en chasse sous-marine, de fin mars à septembre. Le yellowfin est alors présent en grande concentration, surtout dans le golfe de Chiriqui, et sa chasse se pratique sur certains lieux tels que Banco Hannibal, ou de manière opportuniste en repérant les bancs de dauphins que les thons accompagnent. Nous les trouvons sur des fonds parfois modestes, mais toujours relativement loin du continent. Ceci explique que les séjours de chasse au thon soient relativement chers, car leurs territoires sont loin, vastes, et les traquer nécessite beaucoup d’essence. Pour le thon, venez avec du materiel adapté. Pleins de gens très compétents ont écrit sur le sujet. Dans le doute, revenez à ce qu'a écrit Terry Maas. 
 
Wahoos… Superbe poisson que l’on trouve surtout en fin d’année, à partir de septembre, quand les eaux s’éclaircissent un peu et sont plus chaudes. C’est le seul poisson trophée de Panama qui pourrait justifier un séjour de chasse du côté Atlantique. Quelques coins comme « Volcan Reef » ou « Plataforma » au nord de Colon présentent en fin d’année, lorsque la mer est enfin calme, les meilleures opportunités. Les wahoos du Pacifique semblent en moyenne plus petits que ceux de l’Atlantique, même si de superbes spécimens peuvent être prélevés. On les trouve au sud de Perlas dans le Golfe de Panama, et partout dans le Golfe de Chiriqui ou au large de la péninsule d’Azuero.
 
Les dorades coryphènes (dorado) sont présentes dans les deux océans. Elles désertent un peu les eaux du Pacifique lors du « verano » pour y revenir avec les premières pluies, fin avril, et on les trouve alors systématiquement sur toutes les épaves flottantes au large. Ces épaves flottantes sont très nombreuses à Panama, et posent quelques risques à la navigation. Gardez les yeux sur la trajectoire de votre bateau.
 
Les hostiles
Les méduses sont une plaie du côté Pacifique… une combinaison intégrale est recommandée, car c’est parfois intenable (surtout aux alentours de Panama ciudad, la capitale, et dans l’archipel des Perlas).
Les « chitras », minuscules moustiques quasi invisibles, vous dévorent debout sur toutes les plages du pays. Si vous voulez camper, prenez une tente avec une moustiquaire serrée, des pantalons et chemises à manches longues, de l’insecticide et de la patience. Attention aux scorpions également.
Les requins sont présents dans les deux océans, et ne posent que rarement des problèmes du côté Pacifique (dans l’Atlantique, c’est plus sérieux). Tous les beaux requins sont représentés, du blanc -qui a priori ne fait que passer- au tigre, bouledogue, mako, océanique, marteau… Le bouledogue est présent sur les petits fonds autour de Coiba et des Perlas. L’eau étant parfois verte, il faut veiller car on ne les voit alors qu’au dernier moment.
Les noix de coco… Sur Montuosa et beaucoup d’autres îles, les noix de coco sont une menace constante pour tout Robinson temporaire. Attention à l’emplacement de votre campement.
Les serpents sont omniprésents à Panama, et également dans l’eau. On peut en trouver en quantité au large, surtout près des épaves flottantes. Dotés d’une petite bouche, ils ne sont pas agressifs, juste curieux, mais le venin des serpents marins est le plus puissant de la Création donc ils méritent votre respect.
Les marées sont fortes du côté Pacifique. Avec un marnage moyen de 3,8m mais pouvant dépasser 6m, les volumes d’eaux qui entrent et sortent sont dantesques en cas de fort coefficient, créant des courants très forts, toujours gênants surtout en cas de prise enraguée. Avant de tirer une carpe rouge, toujours jauger le courant car sinon, le risque de perdre son matériel est élevé.
Près de certaines îles (Ladrones ou Montuosa par exemple) ou le long de la côte de la péninsule d’Azuero, de fortesvagues peuvent soudainement se lever et vous mettre dans des situations dangereuses.
 
Venir pour chasser à Panama, c’est avant tout décider de ce que l’on veut chasser, et selon ce choix, la saison et le lieu en découlent logiquement. Poissons de recifs ? Darien, Perlas, Azuero, Chiriqui (islas Secas, Ladrones), de juillet a novembre. Thons ? Azuero, et en priorité Chiriqui, de fin mars à juillet. Dès fin avril, les pluies rendent les choses plus compliquées, les vents variables et les grains sont fréquents. 
 
Si vous voulez vous monter un séjour seul et sur mesure… Il faut savoir parler espagnol. Sur le continent, les hôtels sont nombreux et il y en a pour toutes les bourses, luxe ou backpacker. C’est le cas de la côte de la péninsule d’Azuero par exemple, où les plages de surf sont légions, les villages de pêcheurs aussi ce qui aide à trouver une panga à un prix raisonnable, si l’on sait négocier. Sur les îles, cela se complique sérieusement : Sur Perlas, il y a peu d’hôtels, et ils sont concentrés sur Contadora, une île du nord de l’archipel. Un hôtel est présent au sud (Hacienda del Mar), sur l’île de San José, mais il est très isolé et vous serez dépendant de leur(s) bateau(x) proposé à un coût prohibitif. Je prends cet exemple mais ceci est valable également pour certains hôtels dans le Golf de Chiriqui.
 
Les Panaméens ne sont pas toujours fiables, et leur pangas non plus. Un jour, ils viennent vous récupérer pour aller pêcher, un jour non… Vous verrez rapidement que la notion de qualité de service est relative ici. Sur le continent, une location de panga est possible à 150USD pour une sortie côtière de 6h. Si l’on part plus loin et plus longtemps, il faut un moteur plus sérieux et tout de suite plus d’essence. C’est 600USD pour une bonne panga, et 1000USD pour un bateau plus marin. L’essence plus chère dans les îles tend à y rendre les locations plus onéreuses.
Les distances sont grandes : de Panama à Contadora, 35nm. Du nord au sud de Perlas, 30nm. Une sortie qui me fait faire le tour de Perlas, c’est 150nm dans la journée. Montuosa est à 55nm du continent. 4 jours de chasse aux thons, c’est souvent 350nm en campant sur place quelque part. Les chasseurs qui ont leur bateau comprendront aisément que la facture d’essence devienne vite douloureuse dans un tel contexte.
Bon… c’est sans doute aussi pour cela qu’il reste des poissons à Panama.
 
J’organise des trips mais ce n'est pas mon job et je ne l’ai fait que pour des amis. En plus de la chasse, il y a plein de choses à decouvrir à Panama. Documentez-vous un minimum, et vos questions seront les bienvenues. Ne me demandez quand même pas mes waypoints !  

Miniature(s) jointe(s)

_________________
Hygiéne de vie, Rigueur morale, Stabilité affective...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 29 Avr - 19:45 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bruno


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2012
Messages: 161
Localisation: VIAS

MessagePosté le: Mer 30 Avr - 11:02 (2014)    Sujet du message: Panama Répondre en citant

Destination 2015

Revenir en haut
Titou


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2012
Messages: 1 395
Localisation: Au bord de l'eau!

MessagePosté le: Mer 30 Avr - 15:05 (2014)    Sujet du message: Panama Répondre en citant

Vendu!  Cool
_________________
Hygiéne de vie, Rigueur morale, Stabilité affective...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Quintilla


Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2013
Messages: 212
Localisation: Vendres

MessagePosté le: Mer 30 Avr - 16:14 (2014)    Sujet du message: Panama Répondre en citant

Penser à faire un stock de flèche !!! Okay
_________________
Vie ta vie ne la rêve pas !!!!


Revenir en haut
Titou


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2012
Messages: 1 395
Localisation: Au bord de l'eau!

MessagePosté le: Mer 30 Avr - 22:21 (2014)    Sujet du message: Panama Répondre en citant

C est déjà fait, Rob allen et Pathos!
_________________
Hygiéne de vie, Rigueur morale, Stabilité affective...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:48 (2016)    Sujet du message: Panama

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    HARPON CLUB AGATHOIS Index du Forum -> harpon club agathois -> la vie du club Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com