HARPON CLUB AGATHOIS Index du Forum

HARPON CLUB AGATHOIS
forum sur la chasse sous marine

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Go n Sea

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    HARPON CLUB AGATHOIS Index du Forum -> harpon club agathois -> la vie du club
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Titou


Hors ligne

Inscrit le: 23 Jan 2012
Messages: 1 395
Localisation: Au bord de l'eau!

MessagePosté le: Mar 22 Juil - 20:43 (2014)    Sujet du message: Go n Sea Répondre en citant

Béziers : “Go n sea”, les palmes haute couture
 il y a 11 jours  0 LAURENT FRANÇOIS
Gisèle Sénégas fabrique aussi des monopalmes.
LAURENT FRANCOIS




TWITTER 
 
 
 
 
Gisèle Sénégas fabrique à Béziers des palmes de haute technicité pour les apnéistes, les plongeurs et les nageurs. Rencontre.

Des voilures de palmes partout : sur les étagères, sur le plan de travail, sous la table, suspendues à un portique, conçues en carbone, en mélange de kevlar et de carbone, plus ou moins longues, plus ou moins larges... À Béziers, l'atelier de Gisèle Sénégas, la créatrice de la marque “Go n sea”, a un air de paradis pour les amateurs de plongée et de natation en tout genre. De ses mains naissent chaque jour des palmes ou des monopalmes qui font le bonheur des apnéistes, des chasseurs sous-marins, des nageurs longue distance ou encore des sauveteurs en mer. Elle travaille, bien entendu, pour des champions, mais aussi pour de simples amateurs, des amoureux du travail bien fait, désireux de chausser des palmes adaptées à leur morphologie et à leur utilisation. Car ce petit bout de femme aux yeux pétillants et à l'éternel sourire est un “as” en la matière. Pour l'avoir sollicitée, les plus prestigieux fabricants le savent bien. Il est vrai que ses palmes sont de véritables bijoux de technicité, issus d'un savoir-faire rare, transmis par son père Roger et enrichi par sa propre expérience.


Entre son atelier et la mer
Car lorsqu'elle quitte son atelier, c'est pour se mettre à l'eau. Même si elle s'appuie sur les essais en situation, effectués par plusieurs testeurs, elle essaye tous les modèles de palmes qu'elle conçoit : "Quand j'étais petite, je suivais mon père lorsqu'il partait faire de la chasse sous-marine, sourit Gisèle. Il fabriquait ses propres palmes et en faisait aussi pour moi. J'ai toujours été proche de lui. À la fin de ses jours, il m'a enseigné comment travailler, comment dessiner ou comment, par exemple, calculer les différentes couches de tissu qu'il faut appliquer sur une voilure. J'ai appelé ma société “Go n sea” car lorsque j'accompagnais mon père à la pêche, quand je lui demandais s'il y a du poisson, il me disait “vas y et on verra” !" Il y a trois ans, Gisèle s'est ainsi lancée dans la conception de palmes, débarquant sur un marché où les femmes n'ont pas vraiment pignon sur rue. Elle est d'ailleurs la seule dans le monde à officiellement effectuer ce métier habituellement réservé à la gent masculine. Mais peu importe. La Biterroise a du caractère. Elle a pas mal bourlingué à travers le monde et aime tellement croquer l'existence à pleines dents que rien ne pouvait l'arrêter.
Acheteur de pierres précieuses dans une autre vie...
Sa capacité à effectuer un travail minutieux, elle l'a acquise dans le milieu très fermé de la bijouterie, où elle a, en outre, été acheteuse de pierres précieuses pour un célèbre bijoutier : "J'ai vécu sept ans à Paris. Je gagnais très bien ma vie, j'ai connu la haute couture, mais j'ai décidé de rentrer dans le sud, de retrouver mes racines", raconte Gisèle qui a ensuite été propriétaire d'une bijouterie à Béziers, puis s'est lancée onze années durant dans la fabrication de présentoirs en métal pour bijoux. Une page tournée, son seul souci étant désormais de créer des palmes performantes et agréables à utiliser. Car elle le répète à satiété, "le but, lorsqu'on descend sous l'eau, est d'avoir la banane ! Si on a des palmes trop rigides, on peut se dégoûter." Gisèle confectionne une paire de palmes en environ une semaine. Les tarifs vont de 195 € pour un modèle “standard” à 340 € pour des palmes du plus haut niveau, chaque modèle sur mesure étant unique.

_________________
Hygiéne de vie, Rigueur morale, Stabilité affective...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 22 Juil - 20:43 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ar Pesk


Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2012
Messages: 15

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 18:00 (2014)    Sujet du message: Go n Sea Répondre en citant

Gisou, tu fais des palmes de champion du monde !!! C'est mon fils qui le dit, et je confirme vue ta dernière création que j'ai le plaisir de posséder : carbone/kevlar (sur mesure) = une pure merveille !!! Un alliage qui allie force et précision. Continue de nous surprendre, au plaisir de te revoir (pour des couteaux...). A+Seb.
_________________
"Bon vent à qui me salue"
Brezhoneg.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:55 (2016)    Sujet du message: Go n Sea

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    HARPON CLUB AGATHOIS Index du Forum -> harpon club agathois -> la vie du club Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com